Le langage des couleurs des maux du corps

Formation au langage des couleurs des maux du corps

L’outil Couleur-Energie s’appuie sur le postulat que le corps émet en permanence des fréquences vibratoires pouvant être perçues sous la forme de couleurs. Ces couleurs, lorsque l’on sait les « voir » sur une zone du corps (vous pourrez apprendre comment les voir), nous renseignent sur quelque chose qui est en train de se passer, conscientisé ou non, bien ou mal vécu.

La couleur qui pourra être « vue » apporte un lot d’informations. Le sens sera à choisir dans une liste de phrases. L’une d’elles pourra clarifier le problème rencontré. Elle sera choisie par une réaction particulière du corps lorsqu’on la dira et par son action sur le comportement. La couleur qui est vue parle d’une façon de penser.

Si la couleur est vue sur une zone du corps qui fait mal, nous pouvons dire qu’une « certaine façon de penser » fait mal et pourra en être la cause. Par exemple, imaginons un mal-être au niveau du plexus solaire. Voyons la couleur qui se dégage du plexus : c’est la couleur « sable ». Elle évoque le « moindre effort ». Cela voudrait dire que l’attitude « moindre effort » pourrait être liée à ce mal-être. Le savoir pourra apporter une libération au niveau du plexus solaire si ce fait s’avère juste et vrai tout en mettant immédiatement en lumière la cause.La lecture des couleurs sera toujours personnalisée. Nous utiliserons 600 expressions pour décoder les couleurs vues.

Au cours de ces 3 jours vous allez apprendre à :
– Voir les couleurs émises par le corps
– Décoder les couleurs causales de nos problèmes, de nos maux
– Traduire le sens de 96 couleurs en termes de comportements
– L’étude anatomique et symbolique approfondie du corps humain, des organes, des cinq sens
– La symbolique comportementale des maux courants.

Cette formation sera idéale pour les thérapeutes du corps et de l’énergie, les personnes en chemin à la recherche d’outils nouveaux performants, libérateurs et source de mieux-être. 
Afin de préserver une qualité dans la transmission, je limite le nombre de participants à 10 personnes.

L’approche n’a rien de médicale et en aucun cas ne se substituera à toutes prescriptions médicales pour un problème de santé.

Réservations

Formation langage des couleurs des maux du corps


Formation à Génissieux

Du vendredi 5 au dimanche 7 avril 2019 (Reste 4 places)

Coût : 320 €
Arrhes demandées à l’inscription : 150 €

Horaires : Vendredi et samedi  de 9h30 à 18h et dimanche de 9h30 à 17h30

Lieu : Ecole des couleurs 160 Montée du Pavé, 26750 Génissieux

Gites ou chambres d’hôtes aux alentours, sur Saint Paul les Valence, Romans sur Isere…

  1. TÉMOIGNAGES
  2. Je suis bluffé du protocole et de son efficacité sur les maux du corps. Etonnée de la justesse de la description des couleurs par rapport a chaque personne, le lien avec les organes et le vécu de chacune, le décodage est juste extraordinaire. Merci pour toutes ses belles transmissions. Carole T
  3.  C’est un outil puissant et bluffant à la fois.Je suis sortie grandie de cette formation, avec une impression que des choses se sont posées et que maintenant je suis prête à passer une nouvelle étape. Delphine. O
  4.  La formation « Les maux du corps par les couleurs » fait appel a une technique simple pour des résultats justes incroyables. Je serai ravie de continuer cette pratique.  Nath. B
  5. Nous avons eu tous les deux beaucoup de plaisir et d’intérêts à le suivre. On s’est fait déjà plusieurs séances pour acquérir de la rapidité et de la fluidité. Votre méthode est vraiment très efficace. E. B
  6. Je me suis formée à la méthode de William : « Les couleurs des maux du corps, savoir les voir et les interpréter ». Voici dix jours que j’expérimente quotidiennement les bienfaits de cette méthode sur moi sur divers sujets, c’est très puissant. Mathilde. B.
  7. J’ai été littéralement bluffée par ce qui s’est passée lors de notre entrevue au café. Je suis arrivée avec les lombaires bloquées depuis le matin et un froissage de muscle qui me faisait mal au ventre depuis plus d’un 1 mois. Je me suis levée et j’ai constaté au bout de ce travail qui n’a duré que quelques minutes que je ne sentais plus la douleur. J’avais du mal à y croire et pourtant force est de constater que le lendemain et les jours qui suivaient, la gène n’est pas revenue. V.O.
Consultations
Ateliers
Formations
Livres
Conférences